Clicky

La pose de fenêtre en PVC, on vous explique tout !

Le PVC encore connu sous le nom de vinyle offre une excellente étanchéité à votre domicile s’il est bien installé. Pour faire son installation, vous devez respecter certaines conditions. Ceci permet de se prémunir d’éventuelles fuites d’eau ou de dysfonctionnement des installations.

Pour trouver rapidement et facilement un devis fenêtre suivez le lien !

Les nécessaires pour la pose de fenêtres en PVC

Vous aurez besoin d’une fenêtre et de son kit de fixation, des chevilles à béton, de joint d’étanchéité expansif, de cales de bois. Vous aurez aussi besoin d’un mètre, d’un crayon, d’un niveau à bulles, d’un cutteur, d’un perforateur, d’une visseuse, de forêt à béton et d’un marteau. Également, pensez à votre sécurité en vous munissant de lunettes et de gants et de chaussures de protection.

fenetre-pvc

Préliminaires

Prenez les mesures de l’emplacement où vous souhaitez poser votre fenêtre. Ensuite, comparez ces mesures à celles de la fenêtre afin d’évaluer leur compatibilité. Vérifiez les niveaux de l’appui de fenêtre en béton puis ceux des aplombs sur le mur. Placez le joint d’étanchéité sur toutes les parties en contact entre la maçonnerie et la menuiserie.

A lire aussi : Les crédits d’impôt pour la pose de fenêtre

Pose maçonnerie creuse

Pour commencer, vous devrez poser les pattes de fixations, installer la poignée et démontez le mécanisme de l’oscillo-battant. Pour vous faciliter la tâche, il est préférable d’enlever les ouvrants, si la maçonnerie est creuse. Ensuite, vous aurez à poser le bâti sur le tableau afin de repérer les emplacements des pattes de fixation. Placez les deux premières pattes à environ 15 cm du haut et du bas du bâti puis répartissez les autres de manière égale.

Pose maçonnerie pleine

Si la maçonnerie est pleine, positionnez vos pattes de fixation directement sur le bâti. Assemblez les clamons sur les pattes de fixation puis fixez l’ensemble dans le rainurage de la fenêtre prévue à cet effet. Positionnez le bâti sur le tableau de manière à obtenir les mêmes mesures de part et d’autre de la fenêtre. Vérifiez ensuite les niveaux et aplombs et s’il le faut callez-les. Ces opérations peuvent être réalisées à l’aide de serre-joints. Positionnez le serre-joint en protégeant  le bâti avec une cale toujours en vérifiant à chaque fois les niveaux et aplombs.

Fixation

Percez le mur à l’aide d’un perforateur. Disposez les chevilles dans les trous et vissez l’ensemble. Une fois toutes les fixations installées, vous pouvez retirer les serre-joints. Renouvelez les opérations de fixation de l’autre côté de la fenêtre.

A voir aussi : Quelles dimensions pour vos fenêtres ?

Finitions

Lorsque le cadre de la fenêtre est fixé, replacez le ou les ouvrants sur leurs pommelles respectives et vérifiez leur bonne ouverture. Pour fixer la poignée, positionnez-la vers le bas. Lorsque la fenêtre est fermée, faites pivoter le cache de finition et insérez la vis sur le haut du cache puis vissez. Tournez la poignée à l’horizontale puis mettez la seconde vis avant de replacer le cache de finition

Coût

Le coût moyen de l’installation d’une fenêtre se situe dans la fourchette de 100 à 200 euros. N’oubliez pas que si vous remplissez les conditions, vous pouvez bénéficier d’aide financière (crédits, taxes).